Archives de
Auteur : allezroulemapoule

Découverte de l’Atlas : excursion d’une journée.

Découverte de l’Atlas : excursion d’une journée.

Bonjour,atlas

Troisième étape de notre voyage au Maroc : Après Marrakech et Essaouira, nous avons passé une journée dans l’Atlas.

Avant notre départ, nous avions repéré une excursion sur internet (sur getyourguide). Celle ci proposait d’explorer les vallées d’Asni, de l’Oukaïmeden et de l’Ourika avec un guide, de déjeuner dans une maison berbère typique, d’admirer les cascades de la vallée de l’Ourika, de découvrir le mont Toubkal et le lac de Takerkoust. Cette excursion coute 69€ par personne. Elle n’est pas privée mais est à partager avec 4-5 personnes.

9h : départ ! Le guide est venu nous chercher au coin de la rue de notre riad. C’était un lieu de rendez-vous prisé où il y avait plusieurs véhicules de voyage… Difficile de trouver le bon mais nous avons réussi !

DSC09770

J’adore cette photo ! Alors que nous sommes mi-Décembre, on croirait être en plein automne ! J’adore les contrastes de ces couleurs chaudes.

DSC09785
La première vallée : Celle de L’Ourika. Elle est connu pour ses chutes d’eau et sa rivière. Dans les restaurants, beaucoup de tables et de chaises directement dans l’eau. C’est parti pour une heure de randonnée pour rejoindre les chutes.

DSC09813

DSC09889

DSC09910

La principale chute d’eau :

DSC09935
DSC09992

Sur la route nous nous sommes arrêtés visiter une fabrique d’huile d’argan. C’était très intéressant de voir les différentes étapes de fabrication de l’huile et le travail de ces femmes.

DSC09852

Les enfants demandent beaucoup d’argent.. Notre guide a préféré leur offrir des barres chocolatées !

DSC00018

DSC00047
Ces paysages sont vraiment à couper le souffle ! Ici, nous sommes dans la vallée d’Oukaimden. Nous avons traversé des villages berbères très typiques.

DSC00019

 Après cette matinée super riche en découverte, nous sommes allés manger chez des berbères. Et quel repas !! Entrée, deux plats et un dessert devant une vue époustouflante !! 

DSC00061

 

DSC00068

 

DSC00079

Après manger, on a repris la route en direction du lac de Takerkoust. Quel beau panorama !!

DSC00122

Et voila que se clôture la journée. Il est 19h, retour à Marrakech.

Nous avons adoré nous faire guider à travers cette chaine de montagnes. C’était la première fois que nous passions par une excursion mais sans elle, nous n’aurions jamais vu autant de belles choses.

Une journée à Essaouira : ville portuaire.

Une journée à Essaouira : ville portuaire.

Bonjour,Essaouira

Après nos deux jours passés à Marrakech, nous sommes allés à Essaouira le temps d’une journée. C’est une ville située au bord de l’océan Atlantique, au nord d’Agadir. Elle possède une médina qui a été fortifiée par les Portugais.

Quel contraste avec Marrakech ! Ici nous avons pu profiter du calme et de la mer dans cette ville si authentique. Nous avons beaucoup apprécié le bleu et le blanc des ruelles, l’ambiance sur le port où les pêcheurs vendent leur poisson à l’étalage ainsi que la médina très vivante et chaleureuse.

La médina d’Essaouira est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Au départ de notre Riad à Marrakech, un minibus nous a accompagné avec d’autres touristes. 3h de route, ce n’est quand même pas la porte à coté.
Nous avons fait plusieurs arrêts, un dans une fabrique d’huile d’argan et un autre devant cet arbre à chèvres. Initialement elles montent dans les arganiers pour en manger les fruits mais il me semble qu’aujourd’hui c’est plutôt une mise en scène pour attirer les touristes…
.

DSC00141

Une des premières visites de la ville ! Le port. Ne sont-elles pas charmantes ces barques bleues ? Ce fort me fait beaucoup pensé à La Rochelle.
Des mouettes, de l’iode, du soleil : Un mois de Décembre ?
.

DSC00164

Un gros bateau en rénovation. Des petites fourmis s’activent pour le remettre en état.
.
DSC00169

Les vendeurs de poissons. Typique !
.

DSC00174

Le t-shirt est de sortie malgré le vent marin. Super agréable d’observer toutes ces nuances de bleu. Nous étions à ce moment là tout au bout du port, sur les remparts.

DSC00179
Immersion dans la ville d’Essaouira. Une ville du Sud, une ville au climat méditerranéen, une ville agréable ! Le soleil venait se projeter sur les murs blancs diffusant une lumière intense. Les couleurs des étoffes, des portes et balcons contrastent et colorent les ruelles. On a adoré.
Ici on se fait beaucoup moins aborder par les vendeurs qu’à Marrakech. L’ambiance est moins pesante.
.

DSC00203

.

DSC00206
Les travaux… C’est du sérieux par ici !
.

DSC00219

Bronzette, on profite du soleil.
.

DSC00224

Et on savoure du poisson, passage obligé ! Sardines grillées.
.

DSC00234

.

DSC00237
.

11
L’agitation dans  les rues piétonnes d’Essaouira. Notez que c’est l’heure de la sieste. L’homme au premier plan l’a bien compris !

DSC00264

J’espère que cet article vous aura inspiré ! Cette ville portuaire chargée d’iode, de poissons et de soleil est idéale pour se reposer et prendre un bon bol d’air frais !

Marrakech, la ville rouge

Marrakech, la ville rouge

Bonjour,Marrakech 

Lors de notre séjour de 4 jours au Maroc, nous avions initialement prévu de passer 3 jours à Marrakech. 2 ont été suffisants. C’est une jolie ville typique qui comporte plein d’atouts. Nous avons beaucoup aimé les souks, les mosquées, les palais et les jardins. Une grande richesse culturelle du Maroc. Mais pour nous, touristes, la ville comporte aussi de grands défauts… Nous avons eu du mal à nous habituer à la population locale… Les gens veulent tout faire pour récupérer quelques dirhams.. Ils proposent de vous guider, vous poussent à aller dans leur boutique, vous déposent un serpent dans les bras :0 etc… Les prix sont exorbitants et même si la négociation est de coutume, elle n’est pas aisée… Les premières heures dans la ville ont été éprouvantes mais nous avons vite compris qu’il fallait ignorer, décliner l’invitation ou répondre sur le ton de la rigolade. Ils ne sont pas méchants mais gardez en tête que tout se paye…

 

jemaa el fna

Un autre point difficile est la circulation. La bas les piétons, bus, scooters, vélos, ânes, calèches empruntent la même voie… Prudence. La pollution est aussi très présente dans la Médina.

DSC09219

DSC09128

C’est dans notre Riad  » Magie d’Orient « de Marrakech que nous étions vraiment tranquilles. Il est situé dans la Médina, à 5 min de la place Jemaa el-Fna. L’endroit est propre, la chambre est nettoyée tous les jours. Le petit déjeuner est bon et copieux et la décoration est faite avec gout.
.

DSC09333

Première étape dans la visite de cette ville : La mosquée Koutoubia. C’est une emblème de la ville. Elle est située à 200m de la grande place. Elle ne se visite pas mais les jardins qui l’entourent sont accessibles gratuitement. C’est magnifique ! Il y a des agrumes partout.
.

DSC09056

Ensuite, nous nous sommes laissés transporter jusqu’aux souks. Quel dépaysement. Ici tout se vend ! Ce sont les hommes qui travaillent à 90%. Ils font de la cuisine, de la couture, de la mécanique etc… Les femmes quant à elles proposent principalement du henné. Ici pas de fiche de paie, pas de retraite dans la majorité des cas.. Certains passent par des associations ou des coopératives pour travailler. Cela leur offre un meilleur statut juridique.
.

DSC09294

DSC09266

Qui veut manger de la tête de mouton ? Cervelle offerte !

.

DSC09307

La balade continue à Marrakech. Le soleil apparait un peu. Nous pouvons admirer les belles couleurs de la ville. Il y a de grandes portes un peu partout.

20 degrés à l’ombre en plein Décembre… le rêve !
.

DSC09349

DSC09381

Les tanneurs… un grand moment … 🙂

A la base nous cherchions juste à aller à l’école Coranique de Marrakech. Un peu désorientés dans les ruelles un jeune homme est venu nous aider mais nous a aussi conseillé d’aller voir les tanneurs car c’était un jour exceptionnel (vrai ou faux, on ne le saura jamais…)

Un vrai traquenard.. une autre personne a décidé de nous y emmener puis nous a laissé au guide du lieu. Il a pris le temps de nous expliquer les différentes actions nécessaires à l’entretien des peaux. Il faut les blanchir avec du blé et enlever les bactéries avec de l’ammoniac qu’ils trouvent dans les fientes de pigeons. L’odeur était très désagréable malgré le bouquet de menthe à se mettre sous le nez ( masque à gaz berbère comme ils disent ) .
La visite était plutôt intéressante mais nous nous sommes vite retrouvés dans une boutique aux prix fous… ( et il ne fallait pas négocier… )

En ressortant, le guide nous attendait et voulait 10€. Nous lui en avons donné 5 et nous sommes partis. 🙂

DSC09397

DSC09402

De retour dans les rues, toutes sont différentes. Elles nous montrent la pauvreté de la ville, la précarité des lieux.
Une ville très dépaysante pour nous, touristes occidentaux.
.

DSC09412

 

DSC09418

 

DSC09419

 

DSC09422
Les épices. Beaucoup de choix et de belles odeurs.

DSC09433

 Pause gouter : crêpes et jus de fruits dans ce joli café.
.

DSC09465

Je trouve ces boutiques super belles. Quel travail de confectionner ces tapis !
.

DSC09472

Les pâtisseries. A tester de toute urgence ! Il ne faut pas avoir peur de gouter ce qu’on ne connait pas. Plein de formes et de couleurs originales.
.

DSC09493

Une visite que nous avons beaucoup apprécié : Le palais Badii.

Un havre de paix en pleine ville. Une entrée peu chère : 1 euro et peu de monde à l’intérieur.

Des vieillies pierres, de la végétation, de l’eau : tous les éléments sont réunis autour de ce palais !

Sous ce beau soleil nous avons arpenté les allées du palais en contemplant les orangers. On a adoré prendre le temps et recevoir le soleil chaud sur notre peau.. avant de le revoir dans 6 mois en France.

C’est à cet endroit qu’est organisé le Marrakech du rire tous les ans.

Nous avons aperçu des cigognes et des chats. Une terrasse permet de prendre de la hauteur pour contempler la ville.

DSC09570

 

DSC09627

Une autre visite incontournable : le jardin Majorelle. C’est un des endroits les plus visités du Maroc. Il a fallu quarante ans au peintre français Jacques Majorelle pour créer ce lieu enchanteur.

Retour mitigé pour nous même si de nombreux touristes adorent. L’entrée est relativement chère (7€) pour l’entrée de ce jardin. En 15 – 30 minutes la visite est achevée. Il y a beaucoup de touristes qui polluent un peu ce lieu censé être calme et reposant. Nous avons du mal à entendre les oiseaux et le murmure de l’eau. Marrakech 

Nous avons beaucoup aimé les couleurs vives et l’enceinte qui protège de la ville animée.

DSC09700

 

DSC09716

DSC09713

 

Road trip au Portugal

Road trip au Portugal

Bonjour bonjour, road trip au Portugal

 

Cet été c’est au Portugal que nous sommes retournés pour la troisième fois. Nous y sommes restés 10 jours et avons découvert le pays en voiture.

Nous sommes partis de Paris et arrivés à Porto. Un vol Ryanair qui nous a beaucoup déçu.. (Il faut maintenant payer un supplément pour être à coté de la personne de notre choix ; Dans les airs tu as l’impression d’être dans un supermarché où ils vendent de tout : nourriture, casques audio, tickets de loterie etc… ; Le personnel avide d’argent qui a insisté pendant 15 min pour faire payer un supplément de 50€ à une personne dont la valise dépassait d’1 centimètre par rapport aux dimensions acceptées…) c’est la règle du jeu, prix bas, service minimum. Bref, le trajet s’est bien passé malgré cela 😉

Voici LA carte de notre road trip. Celle qui vous présente toutes nos étapes.

Après une première nuit écourtée par notre vol tardif, nous nous levons de bon pied pour commencer notre voyage. Notre périple débute ici, près de la Casa de Musica, dans la grisaille comme lors de notre dernier voyage à Porto :).

DSC05407road trip au Portugal

road trip au Portugal

DSC05413

Pour prendre des forces, on replonge dans les bonnes pâtisseries de la ville avant de récupérer notre voiture de location. Sucré, salé il y en a pour tous les gouts.

Pour les 9 jours de location de voiture, nous avons payé environ 150 euros. C’est très raisonnable et beaucoup plus pratique et confortable que les transports en commun. Nous aimons être libres de nous déplacer là où l’on veut et au rythme que l’on souhaite pendant nos voyages.
Le Portugal possède un bon réseau routier, qui permet de se déplacer facilement. Lorsque nous disposons de peu de temps nous empruntons les autoroutes, mais dès que possible nous les évitons pour prendre des routes plus petites qui nous permettent de bien mieux apprécier les paysages et la vie locale.

Première étape : Nazaré. Antoine voulait apercevoir la vague la plus haute du monde mais ce n’était pas un jour pour.. Ce petit village est super charmant et nous permet d’observer des paysages atypiques : océan, falaises escarpées, vieilles rues aux odeurs de poissons grillés…
Nous pouvons dominer toute la côte grâce à ses nombreux points de vue ! Le Sitio en fait partie et nous parait incontournable.

Encore beaucoup de brouillard et un temps frais.. le mois de Juillet commence bien 😀

DSC05445
Des pécheurs qui n’ont pas peur du risque font descendre leurs lignes depuis le haut des falaises.

DSC05464

Après cette première étape, nous sommes allés à Obidos ! C’est une jolie ville qui a conservé ses remparts ! Des petites rues étroites aux maisons peintes traditionnellement : nous avons adoré cette ambiance. Que l’on aime se perdre dans ces ruelles ! Tantôt animées et remplies d’échoppes de produits traditionnels, tantôt vides, calmes et reposantes sous cette chaleur d’été.

DSC05477

DSC05523

DSC05504

DSC05484

Après cette jolie balade, nous sommes descendus visiter Péniche puis nous avons repris la voiture pour aller jusqu’à Sintra. Nous voulions surtout visiter son château coloré (Palais national de Pena) et les jardins l’entourant. C’était magnifique !!

DSC05650

DSC05594

DSC05544

La brume était parfaite, pour le coup, car elle créait une atmosphère très spéciale.

On aurait aimé visiter aussi le palais de Monserrate, mais nous n’avons pas eu le temps. Il est situé plus à l’Ouest. Après ces belles visites historique, direction Lisbonne avec l’arrivée du soleil ! Ouff on a eu peur pour nos vacances 🙂

Lisbonne est une ville a plusieurs facettes composée de plusieurs quartiers tellement différents. Sur ma carte vous retrouverez les endroits que nous avons visité et nos 2 quartiers chouchous. Le quartier populaire d’Alfama est un des plus anciens de Lisbonne. Situé au coeur de la capitale, ce lieu est certainement le plus typique pour découvrir la culture portugaise. Ruelles étroites, balcons fleuris, restaurants et airs de fado sont au rendez-vous !

 

Pour notre visite à Lisbonne, nous avons commencé par la tour de Bellem. Elle a été construite au 16eme siècle pour surveiller les entrées dans le port.

DSC05716

Au niveau des quais qui longent le Tage nous pouvons apercevoir le pont du 25 Avril. Plus de 2 kms de longueur ! Impressionnant.

DSC05723
Nous avons ensuite quitté les quais pour rejoindre le centre ville. Nous sommes allés au monastère des Hiéronymites mais nous ne sommes pas rentrés. Nous avons préféré faire la queue devant la meilleure pâtisserie de la ville pour déguster notre Pastéis de Nata !! La pâtisserie aux stores bleus se trouve bout de la rue Belem, à côté d’un Starbucks et à 1 minute du monastère.

DSC05739
Le ventre plein, nous avons arpenté la ville ! C’est impressionnant de voir que les quartiers sont très différents les uns des autres ! La population, les bâtiments, les activités… tout est varié !

DSC05752
Certains quartiers sont très populaires, pauvres.

DSC05783

 

DSC05799
La cathédrale et le ciel bleu !

DSC05808
Ici nous étions dans une rue donnant sur la place du commerce dans le quartier Baixa.

DSC05818
La belle place du Commerce !

DSC05822

Le quartier « Chiado ». C’est un quartier commerçant plutôt chic. Dans ce quartier se trouve l’Elevador de Santa Justa un ascenseur qui permet de relier la Baixa pombalina au Bairro Alto.

DSC05835
Je ne pouvais pas vous parler de Lisbonne sans vous montrer ses tramways ! L’essentiel du service est assuré par du matériel historique restauré. c’est très rare. Il y a une cinquantaine de véhicules jaunes dans la ville.

DSC05848

DSC05897

Bye bye Lisbonne. Nous voilà sur le pont du 25 Avril, en quête de nouvelles aventures.

DSC05912

 Hop hop hop on reprend la route. Nous avons adoré visiter cette ville chaleureuse et très diversifiée  ! Maintenant nous avons un peu de route pour rejoindre la côte et principalement la plage d’Alpertuche dans le parc naturel de Setubal. Ici, la plage est sauvage et l’eau cristalline. Il y a peu de touristes. Par contre, l’eau était vraiment froide et nous n’avons pas pu nous baigner. Nous avons en revanche aperçu des dauphins sauter dans l’eau à l’horizon.

DSC05913

 

DSC05967
Maintenant un peu de repos ! Je voudrais vous montrer notre logement coup de cœur ! Situé en pleine campagne, au milieu des vignes, cet établissement est parfait ! Nous n’étions que 4 hôtes au total alors autant vous dire que nous avions la piscine rien que pour nous 😉 Si vous voulez l’adresse, laissez moi un commentaire.

DSC06012

DSC06019

 

DSC06021

 

DSC06042

Le lendemain, après cette pause super zen, nous sommes partis faire une randonnée époustouflante dans les dunes d’Almograve. Si mes souvenirs sont bons, nous avons marché pendant plus de 3 heures. Le parcours fait 8 kms. Nous étions seuls au monde, de quoi se ressourcer et être en harmonie avec la nature.

 rando

DSC06107

DSC06086

 

DSC06125
On a ensuite repris la route pour le Sud Sud ! Au passage nous avons croisé plein de cigognes !

DSC06135

 C’est à Lagos, dans l’Algarve,  que nous avons posé nos valises ! C’est une destination de vacances prisée qui accueille beaucoup de touristes. Nous qui étions vraiment tranquilles les jours précédents, il va falloir s’habituer à cette nouvelle population… Nous sommes nombreux à vouloir admirer ces plages magnifiques & ça peut se comprendre ! Le centre ville de Lagos est également très charmant et authentique. Les musiciens de rue et les nombreux restaurants réchauffent l’atmosphère à la nuit tombée.

 

DSC06136

 

DSC06146

 

DSC06149
Le lendemain, nous nous sommes levés de bonne heure et de bonheur pour rejoindre Sagres. Nous avions rendez-vous en début de matinée pour une excursion en mer. Il faut compter 35€ pour être en mer 1h30 avec Mar Ilimitado. Une SUPERBE expérience que nous ne regrettons pas. Après 30 minutes d’explications, de présentation des animaux marins, nous avons rejoint un Zodiac sur le port. Nous sommes alors partis à la recherche des dauphins, en pleine mer. Il aura fallu peu de temps à l’équipe pour trouver 3 dauphins communs. Un joli spectacle de la nature ! Ensuite, nous sommes rentrés dans plusieurs grottes en bateau pour observer des puits de lumière et des pousses-pieds. Les explications étaient françaises grâce au conducteur du bateau.

DSC06277

 

DSC06292

DSC06342
On continue nos vacances en longeant la côte. Ces jolis paysages sont vraiment époustouflants

DSC06437

 

DSC06470
Nous arrivons ensuite à Faro ou nous voulions faire une randonnée dans le parque natural da Ria Formosa. Malheureusement, les températures à 45° à l’ombre ont eu raison de nous. Nous avons juste photographié l’ensemble du parc et ses marais salants avant de nous réfugier devant la clim de la voiture 🙂

DSC06490
Une amande dans sa coque.

DSC06522
A partir de là, nous sommes au plus bas de notre road trip. Il va maintenant falloir remonter doucement jusqu’à Porto. Nous nous sommes d’abord arrêté à Evora, un village qui possède un grand panel de centres historiques. Nous avons pu visiter la cathédrale et le temple romain. Nous avons aimé marcher dans les petites rues étroites et colorées.

DSC06530

 DSC06496

 

DSC06536
Cette zone géographique est très sec et aride. Les incendies du mois de Juin sont encore très récents et ont laissé des traces.

DSC06556
Avant de séjourner à Porto, nous avons voulu aller visiter l’Université de Coimbra. C’est une des plus anciennes universités en exercice en Europe et dans le monde. Elle offre 8 facultés différentes et accueille 24 000 étudiants. L’entrée pour découvrir 4 salles coute 9€. Nous avons préféré rester dans la cour et dans les couloirs de l’université librement accessibles. 

DSC06569

 DSC06575

 

DSC06579

Et c’est parti pour la dernière étape du voyage : Porto ( et sous le soleil ! )
Nous connaissions déja cette ville mais nous avons pris beaucoup de plaisir à redécouvrir cet endroit. Il y avait beaucoup plus de monde que lors de notre précédent voyage dans le brouillard. C’est une ville qui abrite de la pauvreté plutôt cachée par les touristes, les restaurants, les animations de rues. Mais quand on s’éloigne de cette agitation, la ville laisse apparaitre des logements insalubres, des pickpockets etc…

                                                                                        Leurs pâtisseries sont très bonnes et à petit prix !

DSC06620

 

DSC06625

 

DSC06630

 

DSC06659

DSC06693

DSC06702

DSC06703

DSC06652

road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portuga lroad trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal road trip au Portugal

 

 

Week-end en Loire Atlantique (Nantes-Pornic)

Week-end en Loire Atlantique (Nantes-Pornic)

Début Juillet c’est sous la grisaille que nous avons rejoint Nantes et ses côtes le temps d’un week-end.

Première étape : Pornic. Ce village balnéaire est vraiment charmant. Port de plaisance, centre ville aux rues étroites et pavées et plages rocheuses ! Il offre vraiment une diversité permettant de varier ses activités.

Les photos de l’océan ont été prises plage de la Source.

 

DSC05188.JPG

DSC05232.JPG

DSC05184.JPG

DSC05177.JPG

DSC05231.JPG

Après cette balade iodée, nous avons rejoint le centre ville de Nantes pour découvrir cette ville encore inconnue pour nous.

Nous sommes tout d’abord allés sur l’ile de Nantes pour rejoindre les machines de l’Ile. C’est un mélange des mondes inventés  de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes.

 

DSC05305.JPG

DSC05315.JPG

DSC05322

DSC05314

Ensuite, c’est au château des Ducs de Bretagne que nous sommes allés. C’est un château du XV eme siècle implanté autour de remparts.

DSC05328

DSC05331

A quelques pas du château se trouve la cathédrale. Il a fallu presque 500 ans pour construire ce chef d’œuvre ! C’est une des cathédrales de France qui a été la plus rénovée.

DSC05340

DSC05341

Un passage à ne pas manquer : Le passage Pommeraye ! C’est une galerie marchande du centre-ville construit à partir de 1840. Pour la petite histoire, Louis Pommeraye rêvait de transformer un quartier insalubre et mal famé en un passage de commerces luxueux.
La construction dura trois ans, dans des conditions particulièrement difficiles : hostilité des riverains, des procès et une difficulté technique : un dénivelé de 9,40 mètres sur un flanc de coteau de sable et de rocher ! L’opération fut toutefois un succès immédiat, le passage devint un lieu de flânerie prisé des Nantais. On y compte pas de moins de soixante-six magasins.

DSC05348

Et pour finir ce court article, je vous poste une petite photo de la place de la Nation ! On a beaucoup aimé cette œuvre d’art. 

DSC05353

En résumé on a adoré Nantes pour :

  • Sa verdure ! Il y a des arbres partout, des fruitiers en plein centre ville !
  • Les œuvres d’art que l’on trouve un peu partout
  • Son originalité ( château dans la ville, les machines de l’île, miroir d’eau etc…)
Efes / Ephese : Site archéologique

Efes / Ephese : Site archéologique

Bonjour !

Une journée dans le passé ça vous tente ? Se promener dans un environnement lointain, passé, révolu…

Habituellement, nous ne sommes pas vraiment fans des vieilles pierres mais nous avons adoré visiter ces ruines. Notre coup de cœur : la bibliothèque de Celsus ! Efes accueille la plus ancienne cité grecque d’Asie Mineure.

Cette cité s’est éteinte au 15eme siècle, suite à une épidémie de paludisme.

 

Dans cette ville, les cigognes étaient présentes aux 4 coins de rue : Regardez celle ci devant un coucher de soleil.

efes7

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ici une mosquée, au cœur du village. Nous avons pu rentrer à l’intérieur. Mesdames, voilez-vous pour entrer.

efes2
Un environnement très rural et précaire. Un dépaysement total.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ci dessus, un des plus grands amphithéâtre d’Europe, avec une capacité dépassant les 24000 places. Cette construction monumentale mesure 145 mètres de large pour un auditorium de 30 mètres de haut. Les fondations sont en marbre.

Sur la photo suivante se dresse la majestueuse bibliothèque. Cette vieille dame a été construite en 117. Seule la façade est restée. Les statues visibles à l’entrée représentent la sagesse, l’intelligence, le jugement et la science.

 

efes6

Après les cigognes, les chats !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Informations pratiques : Le site est ouvert tous les jours. L’été il est ouvert de 8:00 à 19:00 et l’hiver de 8:00 à 17:00. Le prix est de 40 TL et gratuit pour les moins de 12 ans.

Pamukkale

Pamukkale

Merhaba ( Bonjour ) !

 

Dans le cadre de notre voyage en Turquie, nous avons fait comme beaucoup de touristes, nous sommes allés voir les piscines naturelles de Pamukkale. (le « château de coton » en turc). Pourquoi ce nom ?

Ce site, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est situé à 200 mètre d’altitude. Des sources riches en calcites, ont créé des vasques minérales étagées et des cascades figées. Le paysage est spectaculaire et rarissime ! Depuis longtemps, cette merveille de la nature fait parler d’elle ! Les Attalides ont d’ailleurs fondé une station thermale : celle de Hiérapolis. Tout autour de ces bassins naturels, les ruines des monuments ( temples, théatre an 17 après JC, bibliothèque etc…) sont à visiter ! 

Une petite carte de ce lieu magnifique :

Première étape : Le village de Pamukkale où nous avons dormi. Endroit peu développé, encore dans ‘ son jus ‘. Assez typique : 

mod15
Petit garçon dans le village :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les clims ! 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un magasin de Pamukkale. Dur de s’y retrouver. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite, nous avons rejoint le site. Il est préférable de vous y rendre très tôt le matin avant l’arrivée des touristes et du soleil.


La belle tortue :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et le lézard, couleur pierre :

pamu2
Les ruines :

pamu3

.

pamu4

.

pamu5

Ça c’est nous !

pamu6

En arrière plan : les montagnes enneigées

pamu8
Le théâtre pouvait accueillir 15 000 personnes. La scène est décorée de bas-reliefs représentant Artémis, Apollon et Dionysos.

 

 

pamuthe

Maintenant, place aux bassins de coton ! 
Seules quelques piscines sont accessibles à la baignade : Des artificielles. Les vrais bassins sont protégés et préservés. 
L’eau est claire et chaude. Le fond de calcaire est un peu tout gluant par contre, ça peut surprendre.

pamu10

Les touristes 😉

pamu11
La source est aujourd’hui gérée uniquement par l’homme qui rempli ou non les piscines.

pamu12

Nous perso, on ne se lasse pas de ces beaux paysages !

pamu13
Une dernière pour finir !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pamukkale est majestueux, ce château blanc de calcaire rend le paysage pur et inoubliable.

L’entrée au site est payante. Si mes souvenirs sont bons : 30TL ( à vérifier ).